Haut du contenu principal

Comment constituer votre portefeuille de placements

Vous voulez donc commencer à investir et bâtir votre portefeuille. Vous demandez-vous quelles sont les catégories d’actif dans lesquelles vous devriez choisir vos placements et comment gérer les risques inhérents à tout placement? Nous allons aborder avec vous quelques notions de base de la constitution d’un portefeuille.

Les placements peuvent vous procurer des rendements potentiels substantiels, mais n’oubliez pas qu’investir comporte aussi des risques. Tous les placements présentent un degré de risque et c’est un principe important à garder à l’esprit.

La constitution d’un portefeuille financier consiste à réunir des placements différents pour maximiser les rendements et réduire le risque. Vous voulez optimiser l’équilibre de votre portefeuille pour qu’il corresponde à votre tolérance au risque et à vos objectifs financiers.

Vous ne pouvez pas éliminer complètement le risque de placement, mais vous pouvez assurément le gérer. Le meilleur moyen de faire face au risque consiste à établir une stratégie de diversification de votre portefeuille de placement et à ne pas miser sur un seul produit ou une seule famille de produits afin d’obtenir des rendements.

Voici quelques mesures à prendre pour diversifier votre portefeuille.

 

Déterminer les différents éléments d’un portefeuille diversifié

Un portefeuille financier judicieusement diversifié devrait comporter des parts de fonds, des actions, des obligations et, bien sûr, des liquidités. Apprenez à connaître les différents types d’outils de placement et les niveaux de risque qu’ils présentent en pesant tous ces éléments en regard de votre propre tolérance au risque et de votre horizon de placement. Nous allons aborder plus loin la question de la répartition de l’actif.

Les liquidités de votre portefeuille devraient couvrir vos frais de subsistance pendant trois à six mois. Il s’agit de votre fonds d’urgence, qui vous procurera une marge de manœuvre en cas d’imprévus.

Investir dans des fonds

Les fonds communs de placement, les fonds négociés en bourse (FNB) et les fonds indiciels sont d’excellents moyens de vous initier à la diversification de votre portefeuille. Si vous acquérez des parts de fonds commun de placement, le gestionnaire de fonds vous aidera à placer votre capital dans un éventail diversifié de titres; si vous investissez dans un FNB, vous aurez accès à un lot de titres que vous pourrez négocier sur une bourse de la même façon que si vous achetiez ou vendiez des actions.

Par ailleurs, un fonds indiciel est un type de fonds commun de placement visant à reproduire le rendement d’un indice donné des marchés financiers tel que l’indice S&P 500 ou la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles. Un portefeuille qui investit dans la totalité ou une partie des actions (ou des obligations) comprises dans cet indice serait ainsi créé.

Dans ce type de portefeuille, votre argent est automatiquement réparti entre une variété de titres de sociétés différentes plutôt que d’être concentré dans un seul titre. Ainsi, vous n’êtes pas à la merci des fluctuations d’une action en particulier et votre exposition au risque est plus étalée.

Diversifier les placements même à l’intérieur d’une catégorie d’actif

Imaginez-vous ceci : vous êtes passionné par l’immobilier et, pour cette raison, votre portefeuille se compose uniquement de titres des dix plus grandes sociétés immobilières. Or, le gouvernement annonce soudainement une nouvelle politique concernant les enchères foncières, ce qui provoque la dégringolade des actions des sociétés immobilières de votre municipalité.

Même si le risque de votre portefeuille est techniquement réparti parce que vous détenez plus d’une action, il s’agit d’actions du même type de sorte qu’elles sont corrélées positivement et qu’elles ont tendance à évoluer de la même manière.

Une meilleure stratégie de diversification consiste à rechercher des actifs qui sont corrélés négativement. Cela signifie que si le cours d’une action baisse, les autres resteront vraisemblablement stables ou pourraient même s’apprécier.

Diversifier les placements entre les catégories d’actif

S’il est bon de diversifier les placements à l’intérieur d’une catégorie d’actif, la diversification entre les catégories d’actif est une idée encore meilleure. Plutôt que d’acheter exclusivement des actions, vous pourriez ajouter des obligations dans votre portefeuille parce qu’en général, lorsque les actions baissent, les obligations ne suivent pas forcément le mouvement (et vice versa). Bien sûr, il est toujours possible que les deux catégories d’actif baissent (ou montent) simultanément, mais la sélection de différentes catégories d’actif contribue généralement à atténuer une partie du risque de placement dans un portefeuille.

Le choix de placements assortis de différents taux de rendement du capital investi (RCI) est un bon moyen d’atténuer le risque et d’optimiser les rendements. En procédant de cette manière, vous aurez la possibilité d’utiliser les gains plus substantiels tirés des placements à rendement élevé pour compenser les pertes subies par d’autres placements de votre portefeuille.

Vous connaissez probablement les actions et peut-être même les obligations, mais ce ne sont pas les seules options de placement à votre disposition. Vous pourriez commencer à envisager d’investir dans des catégories d’actif non traditionnelles pour diversifier votre portefeuille. Prenons l’or, par exemple : c’est ce qu’on appelle une «valeur refuge», c’est-à-dire un type de placement appelé à être stable, voire à s’apprécier pendant les épisodes de volatilité économique ou de morosité des marchés. Mis à part l’investissement dans l’or physique, vous pouvez songer à des produits connexes tels que l’or papier et les fonds négociés en bourse (FNB) sur l’or, dont les cours reproduisent le prix de l’or physique.

En ayant une idée claire de votre tolérance au risque actuelle, vous pourrez décider plus aisément de la manière de répartir votre capital entre les catégories d’actif.

Jetez un coup d’œil à la manière dont les différents profils de risque dictent la composition des différents portefeuilles de placement :

  Prudent Équilibré Audacieux Spéculatif
Actions/parts de fonds 35 % 55 % 75 % 90 %
Obligations 65 % 45 % 25 % 10 %

Jetez un coup d’œil à la manière dont les différents profils de risque dictent la composition des différents portefeuilles de placement :

  Actions/parts de fonds Actions/parts de fonds
Prudent 35 % 35 %
Équilibré 55 % 55 %
Audacieux 75 % 75 %
Spéculatif 90 % 90 %
  Obligations Obligations
Prudent 65 % 65 %
Équilibré 45 % 45 %
Audacieux 25 % 25 %
Spéculatif 10 % 10 %

Bien sûr, ce ne sont que des exemples. Ils illustrent les résultats très différents qu’il est possible d’obtenir selon la répartition de l’actif. C’est pourquoi il est si important que vous analysiez votre appétit pour le risque et vos objectifs financiers.

Traiter le portefeuille comme un travail toujours inachevé

Vous avez opté pour une combinaison de titres afin d’entreprendre votre parcours d’investissement? Formidable! Mais cela ne s’arrête pas là! Vous devriez toujours suivre l’évolution de votre portefeuille et vérifier son comportement ou demander à votre gestionnaire de fonds de faire périodiquement le point sur vos rendements. Cela vous aidera à déterminer si votre portefeuille est toujours conforme à votre appétit pour le risque et à vos objectifs financiers ultimes et vous permettra d’apporter des changements en conséquence.

Renseignez-vous au sujet d’InvestDirect HSBC
Vous êtes déjà client de InvestDirect HSBC?
InvestDirect HSBC est une division de Valeurs mobilières HSBC (Canada) Inc., une filiale en propriété exclusive, mais une entité distincte, de la Banque HSBC Canada. Valeurs mobilières HSBC (Canada) Inc. est membre du Fonds canadien de protection des épargnants. InvestDirect HSBC ne fournit aucun conseil en matière de placement ni aucune recommandation relativement aux décisions de placement ou aux opérations sur valeurs mobilières.